selena inferno Index du Forum
selena inferno
Si on vous avait dit que l'enfer viendrait de l'astre lunaire, vous auriez ris, n'est ce pas? Eh bien pour nous, il n'est plus temps de rire, juste de survivre.
 
selena inferno Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Sarah -Chante l'oubli. ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    selena inferno Index du Forum -> Pour commencer -> Les personnages
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Sarah Rosenhart
Début de Schyzophrénie

Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2014
Messages: 34
Localisation: Perdue...

MessagePosté le: Sam 25 Jan - 10:40 (2014)    Sujet du message: Sarah -Chante l'oubli. Répondre en citant

Nom : Rosenhart

Prénom : Sarah

Âge : 19 ans

Pouvoir : Contrôle de l'énergie sonore
Son pouvoir est bien simple ; il s’agit de contrôler l’énergie sonore. Grâce à cela, Sarah peut amplifier, réduire ou modifier un son à sa guise. Elle peut aussi en masquer un, s’en servir pour créer un orchestre de voix mélodieuses… ou infernales ?
Cependant, lorsque Sarah use de son pouvoir trop longtemps, cela peut lui procurer un mal de crâne phénoménal ou peut la faire s’évanouir. Et lorsqu’elle amplifie un son de manière exagérée pendant plus de dix minutes, ses défenses peuvent céder et son ouïe n’étant pas à toutes épreuves, elle risquerait de devenir sourde.

Mental :
Sarah… qui es-tu, Sarah ? Sous ce nom aux consonances douces, que tu prononces timidement, du bout de tes lèvres dédaigneuses, sous ce simple « Je m’appelle Sarah », que ce cache-t-il ? Bien des choses. Trop de choses ?
Il y a tout d’abord une jeune femme blessée. Par quoi ? Peut-être par sa peur de souffrir ; par ses années heureuses contrastant avec le chaos de l’apocalypse. Il y a une jeune femme ayant souhaité et oublié volontairement une partie de son existence. Une personne peut-être égoïste en ce sens.
Il y a aussi une personne froide et ambigüe. Une personne capable de vous offrir son plus beau sourire, de vous chanter ses plus belles paroles, en pensant intérieurement que vous êtes le pire des abrutis et qu’elle vous déteste. Elle ment sans que cela lui pose de problème, ne culpabilise que de rares fois, pour ne pas dire jamais. Cependant, Sarah n’est pas une tueuse. La seule limite qu’elle s’impose, c’est bien celle de ne pas salir ses mains avec le sang d’autrui. Et si elle tuait, cela ne lui procurerait aucun plaisir. Elle se fiche pas mal des autres et de ce qu’ils peuvent ressentir ; du temps que cela ne l’affecte pas elle.
Elle oublie tout, Sarah. Les réponses les plus simples, celles qui sont plus compliquées. Des parties de sa vie, des visages rencontrés la veille. Elle oublie et cherche ; abandonne et oublie qu’elle a oublié.
Sarah est donc une personne égoïste, usant bien souvent de l’art de manipuler les autres, et sûrement assez hypocrite. Elle reste cependant sensible à ses propres émotions, sans penser une seconde aux autres. Bien qu’elle n’ait aucune attirance vis-à-vis de la mort, on peut dire qu’une légère pointe de sadisme peut paraître en elle lorsqu’elle joue avec les émotions de ses interlocuteurs. Cependant, cette faculté n’est pas un pouvoir. C’est comme un talent, comme certaines personnes sont douées dans les activités physiques, artistiques.

Physique :
Sarah est dotée d’une cascade de cheveux blonds platine, lui arrivant aux cuisses. Deux tresses sont posées sur ses épaules. Le haut de son visage est caché par une frange de mèches toutes aussi blondes, dont une coupant ses traits en deux. Ses yeux sont bleu marine, avec toujours une expression mélancolique accentuée par ses longs cils. Elle est frêle, et toujours habillée d’un débardeur noir et d’un T-shirt large, échancré, avec sur la poitrine un motif simple et blanc. Elle porte également une jupe rose, courte, et des bottes roses et blanches. Des chaussettes noires et hautes dépassent de ces bottes, lui arrivant au genou et l’une un peu au-dessus. Une voix mélodieuse et des manières polies, gracieuses complètent cet avantageux tableau.

Histoire :
Vivre c’est facile. Il suffit de se laisser porter.
Croire c’est plus compliqué. Parce qu’il faut se battre. Se battre et avoir de la volonté.
On ne peut rattraper le temps perdu.
Parce que le temps, il file, il coure, et puis il disparait, ne laissant que des souvenirs. Des souvenirs et des regrets. Le temps il fait briller ce qui était terne avant, il montre les erreurs et donne envie de se cacher quelque part, de fuir parce qu’on a honte de ce que l’on était et parfois aussi de ce que l’on est. Le temps, il est cruel, il est mesquin. On tente toujours de le rattraper. En vain.

Beaucoup partent à la recherche de leur temps perdu à eux, sans se rendre compte qu’au fur et à mesure de leurs recherches ils en perdent de plus en plus. Alors ils se débattent, ils espèrent, ils croient et ils chialent à la fin.
Le mien, je n’ai pas cherché à le rattraper. Ou alors j’ai essayé. Je ne sais pas. Mais qu’importe. Parce que, après tout, j’essaie de ne pas trop réfléchir à cette affirmation. J’ai probablement oublié la réponse. Ou peut-être ne l’ai-je jamais eue. Ou alors je deviens folle. Je le suis sûrement, dans un sens, mais après tout, tout dépend du point de vue adopté. Je n’essayerais pas de trop chercher cette réponse qui intrigue peut-être. Ou bien tout le monde s’en fout et se porte très bien sans. Je pense que cette affirmation est plus plausible. Je disais donc qu’il y a de grandes chances à ce que je n’ai pas tenté de rattraper mon temps perdu. Parce que c’est tourner en rond, parce que c’est s’entailler et se faire mal volontairement. Parce que c’est se leurrer. Parce qu’à la fin on se prend ses souvenirs en pleine gueule et on est encore plus mal.
J’ai beau chercher à oublier, tout ce que je peux vous dire, dans les vagues souvenirs qu’il me reste, c’est que je n’ai pas eu de papa méchant me tapant ou de marâtre me traitant comme son chien. Pas eu de maman morte à ma naissance, rien de triste, rien de tragique, juste un père et une mère. Ne soyez pas déçu. Ce n’est pas très poli de s’apitoyer sur le non-malheur des autres.
J’ai réussi à oublier mon enfance ; mais je me rappelle avoir eu une adolescence calme, sans conflits et peines de cœurs. Sûrement grâce à cette capacité qu’à mon visage à sourire, même lorsque l’individu qui me fait face m’agace profondément et que mon seul désir est de le noyer. Cela s’appelle la politesse ou la courtoisie. D’autres appellent cela l’hypocrisie. Je veux bien être hypocrite si vous me pensez comme cela. Après tout, je n’en ai rien à faire de votre avis. Je vais aussi vous dire un secret. Je n’avais pas d’amis. …Vous pourriez au moins faire semblant d’être étonnés, vous savez. Enfin, même si j’en avais eu, ils seraient tous morts à l’heure qu’il est. Et pourquoi pas moi ?
J’en viens à la dernière partie de mon récit. Ce que nombre d’entre vous appellent pouvoir ; Mais je n’irais pas m’étaler dessus. Ça ne vous sert à rien. C’est ma vie. Le peu que je n’oublie pas. Le peu que je ne peux pas oublier.
A part ces ruines, c’est tout ce qu’il me reste.

On dit que l’espoir ça fait vivre. Mais pour espérer il faut croire. Et pour croire il faut avoir de la force. Et cette force, où la trouver ? Et comment ils font, les autres ?
Est-ce qu’ils croient et se battent ?
Ou alors est-ce qu’ils tentent de retrouver leur temps perdu, leur vie d’avant ?
Peut-être qu’ils s’entaillent les veines pour mieux crever et ne plus avoir à souffrir.
Est-ce qu’ils sont seuls ? Est-ce qu’il y en a ? Sont-ils fous ? Comme le monde ? Comme cette caricature de monde ? Comme moi ?
Pourquoi j’oublie ? Pourquoi j’oublie les réponses ?
Est-ce que c’est parce qu’une vie heureuse qui tourne à l’inverse ça blesse ? Parce que porter ses souvenirs c’est en quelques sortes un fardeau ?
Beaucoup de questions. Des questions dont j’ai su et oublié les réponses. Des questions que j’oublierais bientôt pour ensuite me les reposer. Et revenir à cette même conclusion, encore et encore.

_________________
Sarah chante en #3399ff



Revenir en haut
Skype
Publicité






MessagePosté le: Sam 25 Jan - 10:40 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    selena inferno Index du Forum -> Pour commencer -> Les personnages Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com